Honoraires d'agence

Publié le mercredi 1 Juillet 2020

Vous êtes sur le point de signer le mandat de vente de votre bien avec un agent immobilier mais avez-vous déjà abordé le sujet des honoraires avec lui ? Qui va les payer ? Savez-vous à quoi ils correspondent, et la manière dont ils sont calculés ? Avez-vous comparé les honoraires proposés par les différents pros ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici tout ce que vous devez savoir sur les honoraires de votre agence immobilière REVIMMO SALY.

1 - Les honoraires késako ?

Par définition, les honoraires sont le mode de rémunération des professionnels immobiliers en échange du service fourni au vendeur. Ils couvrent l’ensemble des frais engagés pour vendre votre bien.

Les professionnels mettent en oeuvre tous les moyens pour vous donner les meilleures chances de vendre votre bien immobilier le plus rapidement possible tout au long de votre projet immobilier dans les meilleures délais et meilleures conditions comme :

La préparation de la vente :

analyse et conseil dans la détermination de la valeur du bien, en fonction de ses caractéristiques et de la situation du marché immobilier local, la rédaction de l’annonce immobilière, ainsi que bien souvent la prise de photos professionnelles, la réalisation d’une visite virtuelle ou le tournage d’une vidéo de présentation.

La publicité de l’annonce :

cette publicité commence par la diffusion sur les supports de l’agence (vitrine, site internet, réseaux sociaux, brochure) et les portails d’annonces immobilières ; elle se poursuit naturellement par la recherche et la gestion des relations avec les acquéreurs potentiels : organisation des visites, rédaction des comptes rendus de visites…

Les conseils, l’expérience, l’engagement et la qualité de l’accompagnement :

l’agent peut vous fournir des conseils juridiques mais également vous renseigner sur les diagnostics obligatoires à réaliser, le choix de l’acquéreur, les solutions de financement, suggérer à quels professionnels s’adresser pour réaliser le cas échéant des travaux avant la mise en vente, ou encore vous aider à mettre mieux en valeur votre bien.

La conclusion de la vente :

cette partie des honoraires recouvre la rédaction du compromis de vente, l’encaissement du dépôt de garantie sur le compte de séquestre *, la notification du délai de rétractation à l’acheteur, et la transmission de l’ensemble du dossier au notaire.

Le saviez-vous ?

* Compte séquestre : c’est une somme d’argent bloquée pendant un certain temps afin de sécuriser la vente du bien. Généralement, on verse entre 5 et 10% du prix du bien au moment de la signature du compromis. Cette somme rassure le vendeur mais une vente peut aussi se réaliser sans compte séquestre.

2 - Qui doit les payer ?

En toute logique, c’est celui qui fait appel à un professionnel pour vendre son bien immobilier. C’est d’ailleurs à partir du prix de vente que seront calculés les frais de notaire. Le prix final comprendra alors les honoraires. Il sera affiché en vitrine  « honoraires inclus ».

Mais plusieurs scénarii peuvent être possibles…

Si les frais d’agence sont à la charge du vendeur, il sera indiqué sur l’annonce le prix de vente total avec la mention “honoraires à la charge du vendeur”. Et si les frais d’agence sont à la charge de l’acquéreur, il sera indiqué sur l’annonce le prix de vente avec les frais d’agence inclus (FAI).

Le saviez-vous ?

Sachez que certaines banques ne financent pas les frais de notaires qui viennent s’ajouter au montant du bien. Certains acheteurs pourraient donc se voir refuser un dossier…

Cela étant dit, la prestation de l’agent immobilier reste profitable pour tous : pour le vendeur, comme pour l’acheteur. Ce dernier bénéficie des meilleurs conseils, de la disponibilité des agents pour faire autant de visite qu’il le souhaite et pour la préparation des documents. Il peut même arriver qu’il ait tout intérêt à prendre les honoraires à sa propre charge.

Décryptage : prenons l’exemple d’un appartement vendu 315 000€ honoraires agences inclus (soit 300 000€ net vendeur).

  • Si les frais d’agence sont considérés à la charge du vendeur, cela signifie que les frais de notaire seront calculés sur la base du prix de vente global, soit 315 000 €.
  • Si les frais d’agence sont à la charge de l’acquéreur, ils seront réduits car ils seront calculés sur la base des 300 000 €, soit la valeur réelle du bien.

Pour rappel ?

Si vous êtes acheteur d’un bien, assurez-vous que votre banque finance les honoraires – cela n’est en effet pas toujours le cas, et il serait dommage que votre projet d’achat échoue par manque de fonds.

3 - Pourquoi peuvent-ils varier ?

Les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi et restent libres. Rien de surprenant donc à ce qu’ils varient d’un professionnel à un autre. Le calcul de leur montant peut soit être proportionnel à la valeur du bien à la vente, soit forfaitaire ou soit mixte (montant forfaitaire auquel s’ajoute un % de la valeur du bien une fois la transaction réalisée).

Ainsi, plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour comprendre les variations dans le montant des honoraires :

  • Le type de prestataire de service. Le montant des honoraires pourra varier en fonction de la stratégie propre à chaque réseau agence.

Contactez-nous

4 - Pourquoi les honoraires vous paraissent si élevés ?

Vous êtes près de 72% à trouver les honoraires trop élevés et 79% des agences ont conscience que les honoraires sont perçus comme onéreux. (1) Mais vous n’êtes pas sans savoir que la vente d’un bien prend du temps. Il suffit de regarder les délais de vente :  en moyenne, plus de 15 mois s’écoulent entre le début de la réflexion et la signature de l’acte de vente. Les vendeurs ont besoin en moyenne de 7 mois ! (source Etude MeilleursAgents 2018). Comme toute prestation personnalisée, cela va prendre beaucoup de temps à l’agent de vous accompagner dans ce projet. Votre dossier est unique et les profils de vendeur et d’acheteur sont différents à chaque transaction…

L’agent immobilier va multiplier les actions pour la vente de votre bien immobilier :

  • procéder à l’estimation de votre bien
  • médiatiser votre vente (afficher votre bien dans son agence, publier les photos sur son site internet et sur des sites spécialisés, distribuer des flyers, acheter des encarts publicitaires dans des magazines locaux)
  • mettre en oeuvre son savoir-faire et son réseau pour partager la vente de votre bien
  • organiser les visites, avoir une large amplitude d’horaires pour recruter un maximum d’acheteurs
  • sélectionner les dossiers solides des acheteurs pour s’assurer qu’il n’y aucun risque de défaut de financement.
  • s’occuper de toutes les démarches administratives (fournir à l’acheteur tous les justificatifs – informations sur le syndic, les travaux de copropriété, les impôts fonciers et habitation…)
  • mesurer précisément la surface habitable.

Vous vous en doutez ces actions et ce savoir-faire ont un coût. Les honoraires peuvent vous sembler élevés, mais ils sont aussi le gage de la motivation et de la diligence des agents à vous accompagner dans votre projet de vente immobilière.

Etre agent immobilier c’est avant tout être un trait d’union, c’est faire le pont entre un vendeur et un acheteur pour faciliter une transaction.

Le saviez-vous ?

  • 70 à 90% de leur montant est utilisé pour le financement des frais structurels de l’agence (locaux, assurances, abonnements divers…), la publicité (rédaction et diffusion de l’annonce du bien), la rémunération fixe du personnel de l’agence, et  la formation continue des agents immobiliers.
  • Seulement 10 à 30% des honoraires seront versés sous forme de prime à l’agent en charge de la vente du bien immobilier.

La rémunération aux honoraires est la source de revenu principale des agents immobilier et varie du fait de sa nature même, d’un mois à l’autre en fonction du contexte (état du marché, taux, inflation, etc.).

Contactez-nous

4 - Pourquoi les honoraires vous paraissent si élevés ?

Vous êtes près de 72% à trouver les honoraires trop élevés et 79% des agences ont conscience que les honoraires sont perçus comme onéreux. (1) Mais vous n’êtes pas sans savoir que la vente d’un bien prend du temps. Il suffit de regarder les délais de vente :  en moyenne, plus de 15 mois s’écoulent entre le début de la réflexion et la signature de l’acte de vente. Les vendeurs ont besoin en moyenne de 7 mois ! (source Etude MeilleursAgents 2018). Comme toute prestation personnalisée, cela va prendre beaucoup de temps à l’agent de vous accompagner dans ce projet. Votre dossier est unique et les profils de vendeur et d’acheteur sont différents à chaque transaction…

L’agent immobilier va multiplier les actions pour la vente de votre bien immobilier :

  • procéder à l’estimation de votre bien
  • médiatiser votre vente (afficher votre bien dans son agence, publier les photos sur son site internet et sur des sites spécialisés, distribuer des flyers, acheter des encarts publicitaires dans des magazines locaux)
  • mettre en oeuvre son savoir-faire et son réseau pour partager la vente de votre bien
  • organiser les visites, avoir une large amplitude d’horaires pour recruter un maximum d’acheteurs
  • sélectionner les dossiers solides des acheteurs pour s’assurer qu’il n’y aucun risque de défaut de financement.
  • s’occuper de toutes les démarches administratives (fournir à l’acheteur tous les justificatifs – informations sur le syndic, les travaux de copropriété, les impôts fonciers et habitation…)
  • mesurer précisément la surface habitable.

Vous vous en doutez ces actions et ce savoir-faire ont un coût. Les honoraires peuvent vous sembler élevés, mais ils sont aussi le gage de la motivation et de la diligence des agents à vous accompagner dans votre projet de vente immobilière.

Etre agent immobilier c’est avant tout être un trait d’union, c’est faire le pont entre un vendeur et un acheteur pour faciliter une transaction.

Le saviez-vous ?

  • 70 à 90% de leur montant est utilisé pour le financement des frais structurels de l’agence (locaux, assurances, abonnements divers…), la publicité (rédaction et diffusion de l’annonce du bien), la rémunération fixe du personnel de l’agence, et  la formation continue des agents immobiliers.
  • Seulement 10 à 30% des honoraires seront versés sous forme de prime à l’agent en charge de la vente du bien immobilier.

La rémunération aux honoraires est la source de revenu principale des agents immobilier et varie du fait de sa nature même, d’un mois à l’autre en fonction du contexte (état du marché, taux, inflation, etc.).

Contactez-nous

5 - À quelles conditions et quand faut-il les payer ?

Sachez que les agents immobiliers sont seulement rémunérés quand la mission est accomplie soit à la signature authentique de vente chez le notaire. Comble de cette profession, quelquefois, les agents immobiliers n’auront pas droit au versement de la commission car la vente ne se réalise pas. Ce qui veut dire une fois sur cinq…

Aucune rémunération ne sera versée à l’agent immobilier par le vendeur (ou l’acquéreur) si la transaction échoue pour une raison ou une autre. Par exemple, si le vendeur refuse de vendre à l’acquéreur, il pourrait être condamné à indemniser l’agent immobilier.

Le saviez-vous ?

L’acte authentique de vente n’est pas signé dans environ 20% des cas.
En revanche, les honoraires sont versés sur des périodes différentes en fonction de la personne qui doit les payer. Explications.

  • Si les frais d’agence sont à charge de l’acquéreur : l’agence percevra ses honoraires directement de ce dernier le jour de la vente, chez le notaire.
  • Si les frais d’agence sont à la charge du vendeur : ils ne seront versés qu’une fois les fonds de la vente encaissés (quelques semaines après la signature du compromis de vente), et par le notaire lui-même, lors de la signature de l’acte authentique à son étude.

En conclusion, retenez que le montant des honoraires reflète pour une grande part la qualité d’accompagnement dont vous allez bénéficier dans votre projet immobilier. 

Bien qu’il soit parfois tentant de mettre en concurrence plusieurs agences pour optimiser leur montant, ne perdez pas de vue que des honoraires que l’on qualifiera à juste titre d’incitatifs, sont un gage d’implication et de motivation pour les agents immobiliers. La qualité de service à un prix. Il est question ici de votre patrimoine qu’il est essentiel de ne pas confier à n’importe qui…